Aller au contenu principal

Détails article

Cour des comptes : le rapport public 2020 remis au président du Faso

Ce jeudi 16 Décembre 2021, les premiers responsables de la Cour des comptes ont remis le rapport public au président du Faso. Ce rapport fait le point des contrôles menés au cours de l’année 2020.

A la tête d’une délégation de 7 membres, le premier président par intérim de la cour des comptes a remis officiellement le rapport public 2020 au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré. C’était au cours d’une audience accordée aux membres du bureau de la cour des comptes du Burkina Faso.
S’adressant à la presse à l’issue de l’audience, Justin Jean Baptiste Bouda a souligné que le rapport fait une synthèse des différentes constations et recommandations lors des contrôles de l’année 2020. Ce rapport est très riche de l’avis du premier responsable de l’institution « Cette année nous avons pu avoir quelques résultats au niveau des certifications et des avis. Il y a aussi dans le rapport des activités juridictionnelles. Ce qui n’était pas le cas dans les rapports précédents » a-t-il déclaré.
Justin Jean Baptiste Bouda a également signifié que le rapport 2020 fait une mention sur les multiples efforts   concernant les cas de jugements de comptes jusqu’en 2009. « Avec ce contrôle, on peut dire que les comptes des organisations publiques ont été jugés de 1963 à 2008 », a-t-il mentionné.
Comme les précédents rapports, celui de 2020  comporte plusieurs recommandations au suite aux différents constats. En effet des insuffisances sont relevées dans le rapport. « Ce sont des recommandations qui sont de nature à améliorer ou à corriger ou à mettre fin à certains errements », a expliqué le premier président par intérim.

La délégation de la cour des comptes repart satisfait de l’audience accordée par le président du Faso. En effet le président du Faso a salué le travail combien remarquable de la cour des comptes qui entre en droite ligne de la bonne gouvernance. Le chef de l’Etat a également promis accompagner la cour des comptes dans le cadre de ses missions. Roch Marc Christian Kaboré a invité le bureau à lui soumettre les préoccupations les plus urgentes.
Le service communication