Aller au contenu principal

Détails article

Cour des comptes: Qui est le nouveau président par intérim Justin Jean Baptiste Bouda ?

La Cour des comptes du Burkina Faso a un nouveau Premier président. Justin Jean Baptiste Bouda assure l’intérim de la présidence en attendant la nomination d'un premier président.

Depuis le 31 mai 2021, Justin Jean Baptiste Bouda est le Premier président de la Cour des comptes. Il assure cette fonction à titre intérimaire, Jean Emile SOMDA admis à faire valoir ses droits à la retraite.

La désignation est fondée sur les dispositions organiques de la juridiction supérieure de contrôle des finances publiques burkinabè, notamment l’article 25 de la loi organique n°014-2000/AN du 16 mai 2020 portant attributions, composition, attribution, fonctionnement de la Cour des comptes et procédure applicable devant elle, qui dispose qu’en cas d’absence ou d’empêchement momentané du Premier président, il est remplacé par le Président de chambre le plus ancien dans le grade le plus élevé.

Une ordonnance signée le 31 mai 2021 autorise Justin Jean Baptiste Bouda à exercer tous les attributs du Premier président de la Cour.

Bref parcours professionnel de Justin Jean Baptiste Bouda

Nommé par décret du Président Faso sur décision du Conseil supérieur de la magistrature, Justin Jean Baptiste BOUDA est installé à la Cour des comptes le 27 juin 2017. Il est par la suite porté à la tête du Président de la chambre chargée du contrôle des opérations de l’Etat.

Le parcours de l’actuel président par intérim est riche. Ainsi, au sein de la Direction générale du Trésor et de la comptabilité publique (DGTCP), il fût Chargé d’études du Directeur général avec comme missions particulières la réforme des services du Trésor, de la législation financière et comptable, de la réforme de la comptabilité publique, membre puis vice-président du Comité scientifique de la DGTCP (chargé de la validation et de l’évaluation des enseignements à l’ENAREF pour la formation des cadres de ladite direction), Trésorier des missions diplomatiques et consulaires du Burkina Faso à l’étranger (TMDC), Directeur de l’informatisation du Trésor (DI) ; au sein du Cabinet du Ministre chargé des finances. Il fût Conseiller technique du Ministre délégué au Budget, puis du Ministre de l’économie et des finances avec comme missions particulières l’assistance-conseil des responsables du département, le pilotage de projets et programmes de développement. Dans sa carrière l’actuel premier président  a été président du Conseil d’administration de la Banque commerciale du Burkina (BCB), mais aussi Président du Conseil de gestion du Fonds national pour la promotion du sport et des loisirs (FNPSL).Outre cela, il a été expert chargé de la mise en place du Traité d’Amitié et de coopération avec la République de Côte d’Ivoire ; au sein de la Primature, Justin Jean Baptiste BOUDA fût Conseiller spécial du Premier ministre, Chef du gouvernement, avec comme missions particulières l’assistance-conseil dans la coordination et le suivi de l’action gouvernementale, de membre puis de Président du Conseil de l’Autorité de régulation des marchés publics (ARMP, aujourd’hui Autorité de régulation de contrôle des marchés publics ou ARCOP) et du Comité de règlement des différends (CRD aujourd’hui « Organe de règlement des différends ou ORD).Le premier président a par ailleurs été président du Comité pour l’opérationnalisation du poste de contrôle juxtaposé de CINKANSE . Sous la transition, il fût Membre de la Commission de la réconciliation nationale et des réformes (sous-commission finances publiques et réformes), Secrétaire technique auprès du Premier ministre, Chef du gouvernement, chargé de la mise en œuvre des réformes et du processus de réconciliation nationale.

Justin Jean Baptiste BOUDA est un juriste-Inspecteur du Trésor. Il est également Consultant et formateur dans son domaine d’expertise au Burkina et à l’international.

Officier de l’Ordre national, l’actuel premier président de la cour des comptes est marié et père de cinq enfants.

Le service de communication